Crédit mutuel indemnise les pertes d’exploitation des entreprises

Bien que ses assurances ne couvrent pas la pandémie, la banque versera une prime forfaitaire aux assurés.

Le Crédit mutuel lance un pavé dans la mare des assureurs: à rebours des pratiques du secteur, le groupe mutualiste va indemniser ses clients pour les pertes d’exploitation subies pendant le confinement, comme le révèle Le Figaro. Pourtant, à l’instar du reste du marché, les garanties pertes d’exploitation vendues par le CIC et les Assurances du Crédit mutuel (toutes les fédérations de la banque, à l’exception d’Arkéa), ne couvrent pas le risque de pandémie.

Le superviseur français de la finance (ACPR) a d’ailleurs appelé mardi le secteur à la prudence, estimant que les ressources des assureurs ne peuvent servir à couvrir des risques, comme la pandémie, exclus des contrats, sauf à fragiliser les compagnies. Les pertes d’exploitation des entreprises sont estimées par le secteur à 60 milliards d’euros.

Jusqu’à 20.000 euros

Mais le Crédit mutuel s’estime suffisamment armé pour contourner l’obstacle. Il versera en mai aux 30.000 commerçants, artisans et entreprises assurés chez lui, une «prime de relance mutualiste.»

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 57% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés