ArcelorMittal dépense plus de 1 milliard d’euros pour verdir son site belge de Gand

L’investissement entre dans le cadre d’un vaste de 10 milliards de dollars (environ 8,5 milliards d’euros) pour réduire les émissions du groupe.

ArcelorMittal va investir 1,1 milliard d’euros sur son site de Gand, dans l’ouest de la Belgique, pour réduire ses émissions de CO2 en construisant une nouvelle usine de production d’acier.

Au total, le numéro un mondial de l’acier compte investir 10 milliards de dollars (environ 8,5 milliards d’euros) pour réduire ses émissions de CO2 au cours de la décennie, avec l’objectif d’être en recul de 25 % d’ici à 2030. Il précise avoir signé une lettre d’intention avec le gouvernement belge et celui de la Flandre, «soutenant un projet de 1,1 milliard d’euros pour construire une usine de production d’acier par réduction» et deux fourneaux électriques à Gand. Cet investissement devrait permettre de réduire de 3,9 millions de tonnes ses émissions annuelles de CO2 d’ici à 2030, indique le groupe.

La nouvelle usine utilisera du gaz naturel et «potentiellement de l’hydrogène» au lieu du charbon pour réduire le minerai, tandis que les fourneaux électriques seront utilisés pour le fondre. Ils remplaceront

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 54% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés