BNP Paribas en a encore sous le pied

En Bourse, le groupe bancaire français est porté par le redressement de ses comptes et le retour des coupons. Et le flux de nouvelles demeure favorable.

Depuis le début de l’année, l’action BNP Paribas a rebondi de 27%, un petit peu plus que Crédit agricole (+ 25%), mais nettement moins que Société générale (+ 59%). Ces valeurs financières souvent boudées des investisseurs se paient le luxe de battre le CAC 40 (+ 18,1%).

En effet, le rebond de leurs résultats semestriels a été spectaculaire, la récession de 2020 pesant bien moins sur les bilans que les précédentes. La consolidation du secteur bancaire aux États-Unis pourrait, éventuellement, s’y ajouter.

La semaine dernière, le japonais Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG) a annoncé la cession de sa banque américaine de détail MUFG Union Bank, qui compte environ 300 agences, au grand nom local US Bancorp. Une bonne affaire: acquise par MUFG en 2008 contre environ 3,5 milliards de dollars, la cible sera cédée en échange de 8 milliards de dollars (près de 7 milliards d’euros), en espèces et en titres.

Or BNP Paribas est aussi présent aux États-Unis avec BancWest (pour «Bank of the West»), dont

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 64% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés