Conseil action – Volvo: le constructeur suédois va entrer en Bourse et compte dépasser Nissan, Renault ou Subaru

Le constructeur prévoit de rejoindre la Bourse de Stockholm afin d’accélérer la cadence dans les véhicules électriques. Il vise une capitalisation de l’ordre de 25 milliards d’euros.

L’entrée en Bourse de Volvo Cars d’ici la fin de l’année devrait être l’une des plus importantes de 2021 sur le Vieux Continent. L’opération devrait consister en l’émission de nouvelles actions pour 25 milliards de couronnes suédoises (soit environ 2,5 milliards d’euros) et une potentielle vente d’actions de la part de Geely, le groupe chinois propriétaire du constructeur. Ce dernier restera toutefois l’actionnaire majoritaire au terme de l’IPO.

La valorisation de Volvo est estimée à 25 milliards de dollars par le Wall Street Journal, soit environ 21,5 milliards d’euros. Elle placerait le constructeur suédois devant Renault (environ 10 milliards de dollars) Nissan (environ 21 milliards de dollars) ou Subaru (14,5 milliards de dollars) mais loin derrière Stellantis (environ 60 milliards de dollars) ou Volkswagen (proche de 91 milliards de dollars).

Financer le développement des batteries électriques

Volvo va investir ces capitaux dans les batteries électriques via sa coentreprise avec le Norvégien Northvolt. Il compte aussi développer une structure

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 58% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés