Des pédiatres allemands plaident pour la vaccination des 5-11 ans

Alors que la situation sanitaire s’aggrave à nouveau en Allemagne, des professionnels de santé militent pour la vaccination des plus jeunes contre le Covid-19. Ils demandent à l’Agence européenne du médicament d’autoriser la vaccination des 5-11 ans.

En Allemagne, la situation sanitaire est “à nouveau compliquée”, assure la Frankfurter Allgemeine Zeitung, alors que le pays fait face à une nouvelle vague de Covid-19. En une semaine, le taux d’incidence de la maladie est passé de 85 à 130, selon les données de l’Institut Robert Koch, chargé du contrôle et de la lutte contre les maladies en Allemagne. En parallèle, le nombre de décès hebdomadaire a augmenté, passant de 400 à 600 en seulement sept jours. “Nous traversons un moment critique de la pandémie”, a déclaré Gerald Gaß, président de l’Association des hôpitaux allemands (Deutsche Krankenhausgesellschaft).

“​Face à l’augmentation du taux d’incidence chez les plus jeunes, plusieurs pédiatres appellent à une vaccination rapide des moins de 12 ans”, assure la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Plusieurs pédiatres se sont exprimés dans la presse allemande sur le sujet. “Nous espérons que l’Union européenne autorisera dans les prochaines semaines la vaccination des 5-11 ans avec le vaccin BioNTech, et que celle-ci sera ensuite mise en œuvre en Allemagne”, a affirmé Jörg Dötsch, président de la société allemande de pédiatrie (Deutsche Gesellschaft für Kinder- und Jugendmedizin). En Allemagne, 80 % des adultes sont pleinement vaccinés contre la maladie, mais seulement 66 % de la population a reçu deux injections.

Garder les écoles ouvertes

La vaccination des plus jeunes est envisagée dans plusieurs pays occidentaux. “L’Agence européenne du médicament a annoncé mercredi [26 octobre] qu’elle s’efforcerait de statuer avant Noël sur une éventuelle obligation vaccinale pour les enfants âgés de 5 à 11 ans”, assure le journal de Francfort. Les laboratoires Pfizer et Moderna ont notamment annoncé que leurs produits étaient bien tolérés par cette tranche d’âge. En début de semaine, un comité consultatif d’experts avait également recommandé à la FDA, l’agence américaine du médicament, d’autoriser l’administration du vaccin Pfizer-BioNTech.

Si elle est autorisée, la vaccination des 5-11 ans permettra de mieux gérer les éventuels foyers de contamination au sein des classes. “L’objectif est à la fois de leur éviter une contamination par le coronavirus, mais aussi de ne plus obliger les élèves contaminés à rester chez eux en isolement”, explique le quotidien allemand. Depuis la rentrée, l’Allemagne peine à contenir le virus à l’école. En septembre, des milliers d’enfants avaient été placés en quarantaine.

Source

Fondée en 1949 et menée par une équipe de cinq directeurs, la FAZ, grand quotidien conservateur et libéral, est un outil de référence dans les milieux d’affaires et intellectuels allemands. Plus de 300 rédacteurs et 40 correspondants à l’

[…]

Lire la suite

Plus de nouvelles

Articles associés