Le premier fonds négocié en Bourse (ETF) lié au bitcoin fait ses débuts aujourd’hui à la Bourse de New York

Proshares est la première société à proposer un fonds indiciel indirectement lié à la cryptomonnaie coté à la Bourse de New York. Le cours du bitcoin s’approche de son record historique à près de 65000 dollars atteint il y a six mois.

Le gendarme boursier américain, la Securities and Exchange Commission (SEC), ne s’est cette fois pas opposé à cet ETF (Exchange traded funds ou fonds indiciel coté), basé sur des contrats à terme sur le bitcoin.

Sous le symbole Bito, ce véhicule financier conçu par la société Proshares offre aux investisseurs la possibilité d’accéder à ce nouveau marché (et de se rapprocher de ses rendements) en négociant des contrats à terme bitcoin sur le CME aux États-Unis. Il ne s’agit donc pas d’acheter directement de la cryptomonnaie, avec toutes les contraintes techniques et légales de stockage que cela suppose.

Depuis 2018, année du dépôt de la première demande d’autorisation pour ce type de produit financier, la SEC avait toujours opposé une fin de non-recevoir aux gestionnaires de fonds.

Son nouveau président, Gary Gensler, a changé la donne en s’y déclarant favorable en août dernier, lors d’un discours sur les cryptoactifs. L’étape est donc importante pour tous les défenseurs de ces nouvelles monnaies

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 48% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés