ventes en hausse et relèvement d’objectif, le titre s’envole

Par Loïc Danton

Publié
il y a 3 heures, Mis à jour il y a 2 heures

La gamme de friteuses sans huile du groupe rencontre un certain succès en Chine selon la direction de SEB. SEB

Alors que les craintes étaient fortes sur la dynamique du groupe, très présent en Chine, le point d’activité du troisième trimestre rassure. L’action rebondit vivement, mais il lui reste du potentiel.

Certes, la croissance enregistrée au troisième trimestre par le spécialiste du petit électroménager est moins impressionnante que celle de la première partie de l’année: avec des ventes de 1,96 milliard d’euros, elle atteint 9,1%, dont 6,4% en organique.

La division Grand public est restée dynamique, avec une progression de 4,4% dans ces derniers termes, tandis que la branche Professionnel a fortement rebondi, avec un essor de 34,9%, grâce à la réouverture, encore partielle, des établissements de bouche.

Gains de parts de marché dans une Chine au ralenti

Si les craintes d’un ralentissement en Chine (25,5% des facturations) étaient fondées, le groupe s’en est plutôt bien sorti, avec un chiffre d’affaires trimestriel en progression de 7,2% dont 0,6% en comparable.

Le solide positionnement de SEB sur la cuisson électrique (produits «traditionnels» revisités par des innovations, catégories émergentes comme les friteuses oil-less…), la préparation des boissons et l’entretien des sols (aspirateurs) ont compensé une fréquentation toujours faible

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 62% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés