révision en baisse des objectifs annuels, le titre à la peine

Par Loïc Danton

Publié
il y a 3 minutes, Mis à jour il y a 3 minutes

BERTRAND LANGLOIS/AFP

L’équipementier automobile fait face à plusieurs éléments négatifs qui l’amènent à revoir ses perspectives pour 2021.

Faurecia pâtit de la réduction des prévisions de production du secteur automobile en Europe pour le deuxième semestre. IHS Market a revu en baisse d’environ un million de véhicules sa projection délivrée en septembre, soit de 7,8 à 6,8 millions d’unités (-13%).

En conséquence, l’équipementier, qui réalise 45% de ses facturations sur le Vieux continent, n’attend plus que des ventes comprises entre 15 et 15,50 milliards d’euros pour l’ensemble de l’exercice, contre environ 15,50 précédemment.

Des surcoûts pénalisants

D’autres événements ponctuels contraignent le groupe à revoir en baisse ses autres guidances pour l’exercice.

Ainsi, il indique rencontrer des difficultés opérationnelles relatives à un nouveau projet «Seating» en phase de lancement dans l’état américain du Michigan. Des problèmes dus au manque de main-d’oeuvre qualifiée dans la région, qui devraient être résolus au cours du dernier trimestre selon la direction.

Par ailleurs, les constructeurs automobiles, confrontés à la pénurie de certains composants,

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 29% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés