UBS voit d’un très bon œil l’évolution du groupe Engie

Par La rédaction Bourse et placements

Publié
il y a 2 heures, Mis à jour il y a 2 heures

Siège du groupe Engie à Paris la Défense 283780560/Sundry Photography – stock.adobe.com

Chaque jeudi, Le Figaro Bourse et placements remonte des informations confidentielles repérées dans des notes d’analystes pour vous permettre d’anticiper une prise de position sur une valeur phare du marché parisien.

L’équipe d’analystes d’UBS suivant l’action Engie, composée de Sam Arie, Vincy Jia Tian Bu et de Gonzalo Sanchez-Bordona, voit d’un bon œil l’évolution du groupe. Si les spécialistes notent que les comptes du T3 étaient conformes aux anticipations, le nouveau relèvement des guidances grâce à la fin des prix réglementés de l’énergie constituait une bonne surprise.

» LIRE AUSSI – En forme, les entreprises soignent leurs actionnaires

Surtout, la vente d’Equans à Bouygues, dans d’excellentes conditions à 7,10Md€, permet au groupe d’atteindre d’ores et déjà 9,60Md€ de produits de cessions, alors qu’il visait une fourchette comprise entre 9 et 10Md€ pour la période 2021/2023: une manne qui soutient le «bilan et contribue au financement du plan d’investissement de 15 à 16Md€ prévu sur 2021/2023». Mais dans quoi Engie va réinvestir?

Une acquisition d’envergure dans les énergies renouvelables

«La première priorité est d’investir pour la croissance dans les énergies renouvelables, à travers des opportunités organiques et externes» expliquent les analystes, qui

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 43% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés