CAC 40: La prudence domine

Par Loïc Danton

Publié
il y a 14 heures, Mis à jour il y a 14 heures

Figaro

Tous les jeudis, la rédaction du Figaro Bourse et placements revient sur les tendances clé du CAC 40 durant la semaine écoulée.

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas à la Bourse de Paris. Après un rebond marqué, le CAC 40 a de nouveau reflué lors des cinq dernières séances. La faute au variant Omicron, toujours mal connu, mais qui progresse vite, notamment au Royaume-Uni. Sa contagiosité semble donc importante, sans que l’on sache pour le moment si son impact en termes de santé publique est moindre, équivalent ou encore plus néfaste que les précédentes mutations du virus. Les investisseurs jouent donc pour l’instant la prudence, d’autant que des questions se posent sur l’efficacité des vaccins face à ce nouveau venu. En outre, les opérateurs anticipent des politiques monétaires moins accommodantes, notamment aux États-Unis.

Un indice en repli et Veolia à la fête

Ainsi, l’indice phare de la place de Paris a enchaîné quatre journées de cotation à la baisse. Il a cédé 0,09 % jeudi, 0,24 % le lendemain, à nouveau 0,70 % au retour du week-end, puis 0,69 % mardi. Il termine sur une note plus positive ce mercredi, avec un gain de 0,47 % à 6 927,63 points, et se replie de 1,24 % sur la séquence. Du côté des valeurs, Veolia enregistre la meilleure performance de la semaine (+ 4,5 %) quand à l’inverse, Safran affiche la plus mauvaise avec une chute de 8,4 %.

Plus de nouvelles

Articles associés