La Bourse de Paris rechute, minée par le variant Omicron

Depuis le coup de tabac de vendredi où il avait plongé de 4,75%, le CAC 40 fait le yoyo.

Les séances se suivent mais ne se ressemblent pas sur le marché parisien. Ce jeudi, le CAC 40 est en baisse de 0,85% en milieu de journée à 6.823 points. Le vent mauvais est venu de Wall Street qui a plié mercredi face aux craintes liées au variant Omicron.

Mercredi, il avait grimpé de 2,39%, bouclant ainsi sa meilleure séance de l’année. Les investisseurs avaient profité de la faiblesse des cours et de nouvelles jugées rassurantes sur la propagation du nouveau variant pour réaliser de bonnes affaires. Depuis son gros trou d’air vendredi (-4,75%), l’indice parisien fait le yoyo. Alors qu’elle avait commencé la séance dans le vert, la Bourse de New York a fait volte-face après l’annonce d’un premier cas de variant Omicron identifié aux États-Unis.

Outre-Atlantique, des conditions de test plus strictes pour les voyageurs à l’arrivée, voire l’instauration d’une quarantaine, sont à l’étude, selon des responsables sanitaires.

En Allemagne, les autorités doivent décider jeudi de nouvelles restrictions,

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 66% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés