La ville chinoise de Xi’an, 13 millions d’habitants, confinée

Un confinement strict, fidèle à la stratégie chinoise du “zéro Covid”, a été appliqué à la ville du centre du pays, où une soixante de cas symptomatiques ont été détectés ce 23 décembre.

Interdiction de quitter les ensembles résidentiel, fermeture de la ville, des magasins, écoles et lieux touristiques, suspention des événements de masse, et “un seul membre de la famille autorisé à sortir tous les deux jours pour faire les courses” : comme le rapporte le South China Morning Post, le modèle du confinement local strict à la chinoise a été brusquement mis en place ce jeudi 23 décembre dans la ville de Xi’an, 13 millions d’habitants, dans le centre du pays.

Les autorités, fidèles à leur stratégie “zéro Covid”, ont pris cette décision parce que la ville, célèbre pour abriter les 8 000 statues de l’armée de terre cuite du premier empereur de Chine, avait recensé jeudi “63 des 71 nouveaux cas symptomatiques d’origine domestique [donc non importés de l’étranger] de Covid-19 détectés dans le pays”, explique le quotidien hongkongais.

De plus, Xi’an et la province du Shaanxi, dont elle est la capitale, combattent actuellement une poussée de “fièvre hémorragique saisonnière mortelle”.

Enfin, ajoute le South China Morning Post :

Les foyers épidémiques de Xi’an ont d’ores et déjà débordé vers quatre autres villes : Yan’an et Xianyang, dans le Shaanxi, Dongguan, dans le sud de la province du Guangdong, et Pékin.”

Cette relative flambée de Covid-19 intervient à environ un mois et demi du début des Jeux olympiques d’hiver, dont la capitale chinoise est la ville hôte. Bien que le quotidien de Hong Kong n’en fasse pas mention, la Chine est actuellement en état d’alerte afin d’éviter des perturbations de l’événement liées à l’épidémie, dans le contexte de l’expansion du variant Omicron.

Plus de nouvelles

Articles associés