‘‘ Trigano souffre lui aussi de pénuries, quelles sont-elles? ‚‚

Par Rédaction Bourse et placements

Publié
il y a 12 heures, Mis à jour il y a 12 heures

26105495/Frédéric Massard – stock.adobe.com

Vie des entreprises, fonctionnement du marché, droit boursier, … La rédaction du Figaro Bourse et placements se saisit de vos questions et vous apporte son expertise.

En effet, le constructeur de véhicules de loisirs fait face à des impondérables liés à la vigueur imprévue de la reprise mondiale, qui entraîne le manque de composants clé. Ainsi, c’est le cas, comme pour l’ensemble du secteur automobile, des semi-conducteurs, désormais omniprésents dans les véhicules.

Les composants, les châssis aussi

Mais la situation est aussi tendue du côté des deux principaux fournisseurs de châssis de Trigano. Ces aléas ont conduit la société à identifier 2 000 véhicules «à risque» dans un premier temps, puis à revoir ce chiffre en hausse à 5 000 unités pour le 1er semestre du nouvel exercice, lors de la publication des comptes 2020/2021, clos fin août. Si le groupe espère de simples reports et limiter les annulations de commandes, le manque à gagner sur la première partie de l’année sera réel. On peut l’estimer à quelque 220 millions d’euros, soit un peu plus de 7,5 % des ventes réalisées l’an passé. Mais l’optimisme reste de mise: ce retard devrait être rattrapé ensuite, puisque la pandémie n’a nullement…

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 7% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés