le groupe envisage de revoir sa gouvernance d’ici à sa prochaine assemblée générale

448829271/HJBC – stock.adobe.com

Le mandat d’administrateur comme ceux de président et de directeur général de Xavier Huillard arrivent à échéance .

Le PDG de Vinci, Xavier Huillard, a déclaré que le groupe réfléchissait à une évolution de sa gouvernance avant son assemblée générale du mois d’avril prochain.

Le mandat d’administrateur, comme ceux de président et de directeur général, de Xavier Huillard, qui fêtera ses 68 ans en juin 2022, arrivent à échéance à cette date. Les statuts actuels de Vinci prévoient une limitation à 70 ans pour les fonctions de directeur général, et à 75 ans pour la fonction de président. Une éventuelle dissociation des fonctions de président et de directeur général «n’est pas écartée» a précisé le patron de Vinci. «En France, la tendance actuelle observée au sein de grands groupes du CAC40 à scinder les deux fonctions permet de réaliser des transitions en douceur entre les anciens PDG et leurs poulains» a ajouté Xavier Huillard.

Un sujet sensible

«C’est un sujet sensible qui dépend de l’histoire de l’entreprise et de la phase dans laquelle elle se trouve» a-t-il estimé. «À supposer que le conseil décide de me proposer un renouvellement…

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 32% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés