Le retour “réjouissant” du Danois Christian Eriksen, “mort pendant cinq minutes”

Depuis son arrêt cardiaque en plein match inaugural de l’Euro 2020, le meneur de jeu de l’équipe danoise avait gardé le silence. Il en est sorti le mardi 4 janvier, pour remercier ceux qui l’ont soutenu “dans le monde entier”. La presse du royaume s’interroge désormais sur ses chances de jouer lors de la Coupe du monde au Qatar.

Le Danemark a “dû retenir son souffle” pendant près de deux cents jours pour connaître le sort de Christian Eriksen en tant qu’athlète, calcule le tabloïd Ekstra Bladet. “Mais l’attente en valait la peine. Parce que le message est le meilleur qui soit”, estime le journal, en se félicitant que la seule véritable star de l’équipe nationale danoise ait décidé de poursuivre sa carrière, malgré le pacemaker qu’on lui a implanté après l’accident cardiaque survenu à Copenhague, le 12 juin dernier.

Pour l’international aux 36 buts en 109 sélections, le moment est venu d’attirer de nouveau l’attention par ses qualités sportives, et non plus en raison de son état de santé. “Que les gens m’envoient des fleurs parce que j’étais mort pendant cinq minutes, ce n’est pas ce que je voulais”, a-t-il confié, un léger sourire aux lèvres, à la télévision danoise publique DR pour sa première interview depuis le match d’ouverture de l’Euro.

Les gens ont pleuré, ils ont vécu pleinement la chose. J’ai de la chance d’être ici aujourd’hui. Merci pour les larmes.”

Dans la conscience collective danoise

Un tel geste était “prévisible” de la part d’Eriksen, admet le quotidien Jyllands-Posten. “Il n’empêche que c’est très réconfortant et réjouissant de le voir et de l’entendre à nouveau, tant son effondrement s’était installé dans la conscience d’une grande majorité de la population” danoise. Un accident qui a frappé les

[…]

Antoine Jacob

Plus de nouvelles

Articles associés