les tendances de la filière cognac sont bien orientées

Par Loïc Danton

Publié
il y a 1 heure, Mis à jour il y a 1 heure

LENA KORZH/lenakorzh – stock.adobe.com

Les acteurs produisant et commercialisant du cognac ont connu un millésime 2021 dynamique, une vigueur qui devrait se poursuivre sur les prochains mois.

Le BNIC, Bureau national interprofessionnel du cognac, qui représente, développe et protège l’appellation et compte dans ses rangs 4 200 viticulteurs et bouilleurs de cru, 120 bouilleurs de profession et 270 négociants de la filière, vient de publier son rapport annuel.

Il ressort que l’année 2021 a été un bon cru, avec un chiffre d’affaires de plus de 3,60 milliards d’euros au départ de Cognac et 223,2 millions de bouteilles de Cognac expédiées, soit une hausse de 16,2 % en volume et de 30,9 % en valeur par rapport à 2020.

L’international, moteur de la croissance

Les États-Unis sont de loin le premier marché du cognac, avec 115 millions de bouteilles expédiées, soit une progression de 11,5%.

La Chine, bien que loin derrière, est la deuxième zone consommatrice de cet alcool, et aussi la plus dynamique. L’an passé, elle a enregistré une augmentation de 55,8 % avec 34 millions de bouteilles.

Suivent ensuite l’Europe (37,1 millions de cols pour une amélioration de 8,1%) et la France, qui progresse de 23,4% à 6,1 millions de bouteilles…

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 37% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés