porté par le succès insolant de ses voitures électriques, le constructeur améliore sa rentabilité

Les ventes de Tesla ont bondi de 87% l’an dernier et le chiffre d’affaires grimpe de 71% à 53,82 milliards de dollars malgré la pénurie de semi-conducteurs et les problèmes d’approvisionnement qui affectent l’ensemble du secteur automobile. Fabrizio Bensch/REUTERS

Le groupe dirigé par Elon Musk, porté par l’engouement pour ses véhicules électriques, a dégagé un profit de 5,5 milliards de dollars l’an dernier.

Tesla a publié des résultats éclatants. Les ventes ont bondi de 87% l’an dernier et le chiffre d’affaires grimpe de 71% à 53,82 milliards de dollars malgré la pénurie de semi-conducteurs et les problèmes d’approvisionnement qui affectent l’ensemble du secteur automobile. Le groupe a dégagé un profit net de 5,5 milliards de dollars en 2021. La marge opérationnelle a doublé à 12 %. Tesla affirme même que sa marge opérationnelle au quatrième trimestre était plus élevée que celles de tous les gros constructeurs automobiles traditionnels.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a vu son chiffre d’affaires croître de 65% à 17,72 milliards de dollars et son bénéfice net bondir à 2,3 milliards de dollars.

Le constructeur automobile, qui annonce depuis plusieurs trimestres vouloir faire progresser ses livraisons de 50% en moyenne par an, devrait encore «confortablement» dépasser cet objectif en 2022, a affirmé Elon Musk. Le taux de croissance dépendra toutefois de la montée en puissance des différents…

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 46% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés