Un agent d’assurance du Michigan va en prison pour avoir escroqué des clients

Selon le procureur général de l’État, un agent d’assurance du Michigan risque un an de prison pour avoir arnaqué ses clients avec des centaines de milliers de dollars.

Alicia Holbrook-Bloink et sa compagnie d’assurance, Holbrook Insurance Agency, ont plaidé coupables de plusieurs crimes en décembre, selon le procureur général du Michigan, Dana Nessel. Holbrook-Bloink a plaidé coupable d’avoir mené une entreprise criminelle, tandis que la société a plaidé coupable d’avoir mené une entreprise criminelle, de détournement de fonds, d’usurpation d’identité et d’évasion fiscale.

Entre 2015 et 2018, Holbrook-Bloink a utilisé son agence pour détourner près de 375 000 $ en prenant l’argent de clients qui avaient payé en totalité, puis en concluant des accords de financement avec des sociétés de financement premium pour s’assurer que les polices des clients étaient émises pendant que Holbrook-Bloink volait leur argent. Ces contrats de financement sont souvent restés impayés, entraînant l’annulation de polices d’assurance, souvent à l’insu des clients, a déclaré le ministère du Procureur général du Michigan.

L’affaire a été renvoyée au bureau du procureur général par le Département des assurances et des services financiers (DIFS) de l’État après que plusieurs des victimes ont déposé des plaintes. Il a été enquêté par le DIFS et des agents spéciaux du bureau du procureur général.

« Nous remercions le bureau du procureur général pour son partenariat dans la poursuite de cette affaire et la justice pour les personnes qui ont été lésées par ce crime », a déclaré la directrice du DIFS, Anita Fox. « DIFS s’engage à protéger les consommateurs du Michigan dans le secteur des assurances et des services financiers. »

Lire ensuite : Vous vous y trompez : un transporteur pour faute professionnelle poursuivi en justice pour faute professionnelle

La semaine dernière, Holbrook-Bloink a été condamné à un an de prison et trois ans de probation. La restitution sera déterminée lors d’une audience le 10 juin.

« Lorsque les personnes que nous embauchons pour protéger nos actifs choisissent plutôt d’empocher notre argent, il doit y avoir des conséquences », a déclaré Nessel. «Mon bureau reste déterminé à garantir que les Michiganders ne soient pas exploités par de mauvais acteurs. Je continuerai à travailler avec le Département des assurances et des services financiers pour protéger nos résidents des pratiques malhonnêtes.

.

Plus de nouvelles

Articles associés