des perspectives meilleures qu’attendu et rassurantes pour 2022

Par Loïc Danton

Publié
il y a 1 heure, Mis à jour il y a 2 minutes

Le siège social de Capgemini, situé à Paris. ERIC PIERMONT/AFP

Le groupe a terminé l’année mieux que prévu, porté par ses relais de croissance: le cloud, la data et l’intelligence artificielle. Et les prises de commandes augurent d’une nouvelle année de progression soutenue.

En difficulté depuis le début de l’année, comme l’ensemble des valeurs de croissance, le titre Capgemini réagit peu à la publication de ses comptes 2021.

Pourtant, le groupe a affiché un dernier trimestre au-delà des attentes du consensus: avec des facturations de 4,90 milliards d’euros, la croissance ressort à 12,5% à changes constants et à 13,2% en organique.

Des performances supérieures aux guidances

Cette bonne fin d’exercice a permis au groupe de dépasser ses objectifs annuels, pourtant relevés en octobre dernier. Ainsi, sur l’exercice, les ventes s’élèvent à 18,16 milliards d’euros, en hausse de 15,1% à devises constantes, au-dessus de la fourchette visée entre 14,5% et 15%.

Ce dynamisme est à mettre au crédit des services liés au Digital et au Cloud qui ont connu une accélération de leur croissance tout au long de l’année et représentent désormais environ 65% du chiffre d’affaires global.

De même, la marge opérationnelle, attendue à 12,7%, atteint 12,9% grâce à une progression de 25% du résultat correspondant, à 2,34 milliards…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 47% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés