La Suède lève ses restrictions anti-Covid “mais nous n’avons rien appris”

Le pays qui a le moins confiné en Europe supprime à son tour ses mesures prises pour endiguer la propagation du virus, du moins pour les vaccinés. Une bonne décision, estiment les journaux du royaume, dont certains regrettent toutefois que les faiblesses du système de santé demeurent.

Après le Danemark et la Norvège, c’est au tour de la Suède d’opérer un retour à la vie normale ce mercredi 9 février. Plus besoin de présenter son passeport vaccinal nulle part, ni de garder ses distances ou encore de quitter les bars dès 23 heures. Du moins pour les personnes vaccinées (84 % de la population a reçu au moins deux doses). Pour les autres, “il est important de rester à la maison quand on a des symptômes. On n’est pas obligé de se tester, mais si on travaille dans le domaine de la santé et des services sociaux, il existe des règles de conduite particulières et on doit se tester”, détaille le quotidien libéral Dagens Nyheter. Quant au masque, dont le port n’a jamais été imposé dans la vie quotidienne depuis le début de la pandémie, la presse n’en parle même pas lorsqu’elle présente le nouveau régime en vigueur.

Dès minuit et une minute, dans la nuit de mardi à mercredi, des discothèques ont ouvert leurs portes à une clientèle nombreuse, un peu partout dans le pays. “Je travaille demain, mais peu importe !”, lance Hildi Göransson, une jeune habitante de Malmö, grande ville du sud, interrogée dans la nuit par le quotidien local Sydsvenskan.

Souvent critique vis-à-vis de la stratégie des autorités face au coronavirus, le tabloïd libéral Expressen s’est félicité de leur décision de lever les restrictions, lors de son annonce le 3 février :

La Suède s’ouvre enfin à nouveau. Le gouvernement a pris la bonne décision au bon moment.”

Pour lui, “il n’était

[…]

Antoine Jacob

Plus de nouvelles

Articles associés