l’entreprise mise sur les jeux en ligne pour doper sa croissance

Par Hervé Rousseau

Publié
il y a 5 minutes, Mis à jour il y a 5 minutes

Pour l’année en cours, FDJ table sur un chiffre d’affaires en progression de «près de 5%» et un taux de marge d’Ebitda supérieur à 23,5%. 432736773/Florence Piot – stock.adobe.com

La Française des jeux affiche un bénéfice net de 294 millions d’euros l’an dernier, en hausse de 37,6% comparé à 2020 et de 45,7% par rapport à 2019.

La Française des jeux (FDJ) a engrangé 19 milliards d’euros en 2021, un montant en progression de 11% relativement à 2019, année de sa privatisation et d’avant-crise sanitaire.

Les mises ont progressé l’an dernier de 5% dans le réseau de points de vente comparé à 2019 et bondi de 42% sur le numérique par rapport à 2020. Sur la seule loterie, les mises en ligne ont progressé de 37% en 2021 sur un an, après +55% en 2020 relativement à 2019.

«Avec plus de deux ans d’avance par rapport aux attentes pré-crise sanitaire, les mises de la loterie en ligne s’élèvent à près de 1,6 milliard d’euros et représentent près de 11% du total des mises loterie», commente le groupe, soit un quasi-doublement par rapport au niveau de 2019 qui était de 6%.

Le chiffre d’affaires à 2,25 milliards d’euros est supérieur aux attentes des analystes qui tablaient en moyenne sur 2,21 milliards. L’opérateur de jeux anticipe une progression annuelle de son chiffre d’affaires de «4 à 5%» sur 2021-2025, contre «3 à 4%» envisagée…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 39% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés