que faire après le scandale et la chute du titre?

Par Loïc Danton

Publié
il y a 1 heure, Mis à jour il y a 1 heure

MIGUEL MEDINA/AFP

L’action du spécialiste de la dépendance a chuté de moitié depuis la sortie du livre Les fossoyeurs, qui dénonce des pratiques maltraitantes. Faute de visibilité, mieux vaut limiter l’exposition des portefeuilles.

La publication dans Le Monde, le 24 janvier, des bonnes feuilles du livre Les fossoyeurs du journaliste Victor Castanet a mis le titre Orpea à terre.

Dans cet ouvrage d’investigation, l’auteur décrit des pratiques s’apparentant à de la maltraitance pour les pensionnaires de ces établissements, notamment des rationnements en nourriture et en protections d’hygiène.

Par ailleurs, le livre, qui connaît un grand succès de librairie, pointe des anomalies comptables et des accointances avec certains responsables politiques.

Un changement de communication infructueux

Le groupe s’est dans un premier temps indigné de la publication de «ces éléments, polémiques et agressifs [qui] montre une volonté manifeste de nuire» et a menacé de lancer des poursuites judiciaires.

Puis, devant l’ampleur du scandale, Yves Le Masne, le directeur général, a été débarqué et remplacé par Philippe Charrier, le président du groupe.

La direction a ensuite annoncé avoir mandaté les cabinets Grant Thornton et Alvarez & Marsal pour mener des missions d’évaluation et d’audit…

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 47% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés