un premier semestre dans les clous, les guidances confirmées

Par Loïc Danton

Publié
il y a 5 heures, Mis à jour il y a 5 heures

La marque Bonduelle a connu une forte progression en Russie et dans les pays avoisinants au cours du premier semestre 2021/2022. Igor Golovniov/Игорь Головнёв – stock.adobe.com

Le spécialiste du légume transformé a publié des ventes conformes aux anticipations sur la première partie de son exercice 2021/2022.

Bonduelle a enregistré des ventes de 1,44 milliard d’euros au premier semestre (clos fin décembre), soit une croissance brute de 0,1% et un repli de 0,4% à données comparables.

La dynamique a été un peu meilleure sur le deuxième trimestre, avec un chiffre d’affaires de 770,3 millions d’euros, en hausse de 1,2% à données courantes et en baisse de 0,3% en organique.

L’Europe plus dynamique

Sur le semestre, la zone Europe, qui représente 46% de l’activité, affiche une progression organique de 2,5%.

La direction précise que les activités de conservation longue durée (conserve et surgelé) en grande distribution ont poursuivi leur retour à la normale au deuxième trimestre, et que le surgelé a fortement accéléré grâce à la reprise des activités de restauration hors domicile.

À l’international, la situation est plus contrastée. Aux États-Unis, si conserve et surgelé affichent les mêmes tendances qu’en Europe, le frais reste en repli, en raison de revalorisations tarifaires et de sélectivité des contrats afin de restaurer…

Cet article est réservé aux abonnés Figaro Bourse. Il vous reste 43% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés