une année très rentable en attendant la fusion avec TF1

Par Loïc Danton

Publié
il y a 7 heures, Mis à jour il y a 7 heures

En cas de fusion effective avec TF1, Nicolas de Tavernost, actuel président du directoire de M6, sera proposé comme président-directeur général du nouvel ensemble. LIONEL BONAVENTURE/AFP

Le groupe de média a déjà engrangé plus de revenus publicitaires sur le dernier exercice qu’en 2019, tout en gérant au mieux ses coûts.

Le redressement de l’activité a bien été au rendez-vous en 2021 pour Groupe M6 après une année 2020 marquée par les conséquences néfastes de la pandémie sur le secteur.

Ainsi, l’an passé, la société a enregistré un chiffre d’affaires global de 1,39 milliard d’euros, en croissance de 9,2% mais toujours en retrait de 4,5% sur deux ans.

En revanche, les revenus publicitaires ont connu une envolée: ils atteignent 1,14 milliard d’euros sur l’exercice, en hausse de 16%, particulièrement portés par la télévision (+17,5%). Et ils dépassent de 2,7% leur niveau de 2019.

Une rentabilité au sommet

Une dynamique qui, associée au «maintien d’une gestion stricte des coûts de programmes et de structure», a permis au résultat opérationnel courant de s’apprécier de 28% à 346,7 millions d’euros. Ainsi, la marge correspondante s’élève à 24,9%, soit 3,1 points de pourcentage de mieux qu’en 2020 et 5,4 points supérieure à celle de 2019.

Le bénéfice net sur l’année ne gagne que 1,5% à 280,8 millions d’euros, 2020 ayant été marquée par plusieurs…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 49% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés