Aon appuie sur le bouton pause des opérations en Russie

Aon Plc, domiciliée en Irlande et basée au Royaume-Uni, a suspendu ses opérations en Russie, le numéro deux mondial des courtiers d’assurance restant à l’affût au milieu de la guerre en cours.

Dans un communiqué, le directeur général d’Aon, Greg Case, a affirmé : « L’escalade du conflit en Ukraine continue de causer des pertes de vie insensées à des civils innocents et la destruction intentionnelle d’écoles, de biens civils et d’infrastructures.

« C’est pourquoi nous avons pris la décision de suspendre l’activité opérationnelle en Russie, y compris de mettre nos collègues en Russie en congé payé. »

Les locaux russes d’Aon se trouvent à Moscou et à Saint-Pétersbourg. En Ukraine, la société possède des bureaux à Kiev, Lviv et Odessa. On ne sait pas si les sites ukrainiens fonctionnent actuellement.

« À l’heure actuelle, notre objectif principal est la sécurité et le bien-être de nos collègues en Ukraine et des familles de nos collègues, et de ceux en Russie qui pourraient être touchés négativement », a déclaré Case. « Et nous continuerons à surveiller la situation pour déterminer si nous prendrons d’autres mesures. »

Le pair géant Marsh McLennan, quant à lui, a annoncé son départ généralisé de la Russie. La plus grande société de courtage au monde a annoncé son intention de transférer la propriété de toutes ses activités russes à une direction locale qui opérera de manière indépendante sur le marché.

.

Plus de nouvelles

Articles associés