où en est le système de santé français ?

Jusqu’au premier tour de la présidentielle 2022, Courrier International vous invite à explorer certains thèmes de la campagne en comparant les données de l’Hexagone à celle de ses voisins européens. Premier volet : la santé.

Le système de santé français est “au bord de l’effondrement”, avertissait le quotidien britannique The Guardian en juin 2019. Un constat réalisé avant la crise sanitaire, qui n’a fait que renforcer les préoccupations des Français sur ce sujet.

Selon une étude commandée par la Mutualité française en début d’année 2022, après deux années d’incertitudes liées à la pandémie, la santé figure en effet parmi les principales sources de préoccupations de plus de deux Français sur trois.

Reste qu’avant d’étudier les propositions des candidats, il peut être intéressant de comparer les données concernant la santé en France à celles de ses voisins de l’Union européenne. Courrier international a donc étudié celles recensées par l’OCDE pour la France, l’Allemagne, le Danemark, l’Italie et la Pologne.

Les critères observés ? Les dépenses de santé rapportées au PIB, l’évolution du nombre de lits d’hôpital, le nombre de médecins pour 1 000 habitants, les dépenses à la charge des patients, la satisfaction de la population quant à la disponibilité des soins et les besoins médicaux non satisfaits pendant la pandémie.

De quoi éclairer la “bataille” qui, selon le quotidien suisse Le Temps, “se joue au sein du secteur de la santé entre la médecine hospitalière publique, les cliniques privées et la médecine de ville”.

Plus de nouvelles

Articles associés