toujours en pleine tempête, le titre résiste tant bien que mal

Par Loïc Danton

Publié
il y a 47 minutes, Mis à jour il y a 47 minutes

François CLOUARD/Reddragonfly – stock.adobe.com

Alors que l’ensemble du secteur a été discrédité par les révélations du livre «Les fossoyeurs», le groupe tente de se différencier en répondant pied à pied aux allégations qui lui sont adressées.

Les investisseurs s’attendaient au pire et… il n’est pas arrivé! Au lendemain de la diffusion d’un reportage centré principalement sur Korian dans l’émission Cash investigation, le titre du spécialiste de la gestion de la dépendance s’est envolé jusqu’à plus de 12% en séance et a terminé la journée sur un gain de 8,87%.

Après la déflagration créée par la parution du livre «Les fossoyeurs» du journaliste Victor Castanet, qui met en cause des pratiques du groupe Orpea qui pourraient s’apparenter à de la maltraitance envers les résidents et pointe des pratiques financières douteuses, les observateurs redoutaient de nouvelles révélations sur Korian cette fois.

Une stratégie de communication offensive

Le groupe a bien été mis en cause sur ses pratiques, mais a réagi dans la soirée en publiant un communiqué réfutant les allégations portées contre lui dans le reportage. Ainsi, il souligne que l’émission contient des affirmations «trompeuses ou inexactes» à son encontre «fondées sur les dires de deux anciens salariés, dont l’un reste…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 64% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés