un plan de marche crédible malgré un environnement difficile

Dans la tourmente générale, le géant français des gaz industriels et médicaux affiche sa confiance en l’avenir en présentant des projections à horizon 2025 aussi prudentes et que rassurantes.

Avant de passer le relais de la direction générale (ce qui est prévu pour le 1er juin prochain) à François Jackow, Benoît Potier, encore PDG, a posé ce matin les jalons de la stratégie d’Air Liquide à horizon 2025.

Avec ce programme baptisé «Advance», «Air Liquide ouvre un nouveau chapitre de son histoire en rendant indissociables croissance et avenir durable», a argumenté le dirigeant.

Décarbonation, hydrogène et innovation

La contribution du géant gazier à réduire les émissions de CO2 arrive en bonne place: il s’agit d’«un enjeu majeur pour les grands acteurs de l’industrie, indique le groupe. Ceci correspond à un vivier d’opportunités pour Air Liquide», et notamment pour sa division Grande industrie (31,3% des ventes de la division amirale Gaz & services en 2021).

La captation du CO2 et la contribution du groupe aux stratégies «bas carbone» des clients sont mises en avant. Air Liquide entend aussi réduire ses propres émissions de CO2 en valeur absolue dès 2025, en visant une réduction d’un tiers d’ici 2035.

Parmi les nouveaux…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 58% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés