un redressement plus rapide qu’espéré et des ambitions

Par Loïc Danton

Publié
il y a 3 heures, Mis à jour il y a 3 heures

Dans l’établissement Adagio Paris Haussmann, sur le créneau porteur des aparthotels opéré par Accor. Abacapress/Francesco Luciani/Abacapress/Francesco Luciani

Le groupe hôtelier, qui n’avait pas donné d’objectifs pour 2022, vient de détailler sa stratégie de développement pour l’exercice.

Accor semble en avoir fini avec la traversée du désert qu’il a connue avec la crise sanitaire, et il veut le faire savoir. Ainsi, il vient de faire le point sur ses perspectives de croissance pour l’exercice débuté en janvier, notamment d’un point de vue commercial.

Son développement s’est accéléré en 2021: le groupe a ouvert sur l’année un total de 288 hôtels et resorts, pour 41 000 chambres, ce qui porte à plus de 5 300 hôtels et 778 000 chambres son réseau mondial. Et la société précise qu’elle compte plus de 1 200 établissements et 214 000 chambres supplémentaires en projet.

Accompagner la reprise du secteur du tourisme

Sur la seule année 2022, Accor anticipe l’ouverture de plus de 300 nouveaux hôtels et resorts, afin de répondre à la reprise du secteur. La société indique que 40% de son parc est positionné sur les segments luxe et haut de gamme, et qu’elle s’attend «à une forte croissance des redevances au cours des prochaines années».

La Chine fait partie des zones de développement prioritaires: le nombre de nouveaux projets signés…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 60% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés