une accélération de la croissance aussi vigoureuse que bienvenue

Dans un atelier de TFF, la phase de chauffe des futurs tonneaux en vue du cintrage des douelles, ces pièces de chêne qui forment les parois. TFF Group

Dans un contexte trouble, la dynamique des ventes du tonnelier a vivement accéléré au 3ème trimestre 2021/2022. Ce qui conforte le scénario d’un rebond des marges en 2022/2023.

En toute logique, la guerre qui frappe l’Europe n’a pas épargné les marchés boursiers ni l’action du tonnelier français TFF, tombée le 8 mars sous 23€. De l’impact du conflit sur la demande de produits vinicoles à l’inflation des matières premières, les facteurs de risque ne manquent pas.

Mais quelques jours, et surtout une publication trimestrielle plus tard, le titre s’approchait de nouveau des 30€ à la Bourse de Paris.

Très vif rebond des ventes trimestrielles

L’exercice décalé 2021/2022 du groupe bourguignon avait commencé (en avril) sans grand relief avec, au 1er semestre, un chiffre d’affaires de 143,3 millions d’euros. Soit à données comparables une croissance inférieure à 2%, le recul du pôle Vins toujours majoritaire (- 9,7%) étant tout juste compensé par le dynamisme des Alcools (whiskies et bourbons ; + 21%).

Mais le 9 mars, le groupe a fait état d’un 3ème trimestre (qui court de novembre à janvier) «particulièrement porteur» avec des facturations de 72,8 millions d’euros, soit une progression organique en brusque accélération…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 56% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés