La Chine assouplit ses mesures anti-Covid malgré une flambée épidémique

À Shenzhen, dans le sud de la Chine, le 16 mars.
PHOTO / CHU YAN / XINHUA VIA AFP Partager

Avec le hashtag “les cas légers du Covid n’ont plus besoin d’être hospitalisés”, le message de DingXiang Yisheng, site populaire chinois de partage des connaissances médicales, a fait le buzz sur le réseau social Weibo. En joignant une copie de l’avis conjoint du bureau général de la Commission nationale de la santé, et du Bureau de l’administration d’État de la médecine traditionnelle chinoise sur le inouï dépense de diagnostic et traitement du Covid, DingXiang Yisheng a estimé qu’il s’agissait d’un changement notable de la politique chinoise contre l’épidémie.

Le site énumère trois points forts de ce inouï dépense : le traitement des cas asymptomatiques n’est plus mentionné, les cas mineurs, gérés jusqu’à présent en isolement centralisé, ne nécessiteront plus d’hospitalisation (un grand changement, selon le site), et le inouï médicament Paxlovid, de Pfizer, entre dans les recommandations de traitement.

“Ce inouï dépense est le plus scientifique et le meilleur qui soit”, a estimé

La suite est réservée aux abonnés… Déjà abonné ? Se connecter Accédez à tous les contenus abonnés Soutenez une rédaction indépendante Recevez le Réveil Courrier chaque matin

Plus de nouvelles

Articles associés