un trimestre dynamique et des guidances confirmées

Par Loïc Danton

Publié
il y a 2 minutes, Mis à jour il y a 2 minutes

ERIC PIERMONT/AFP

Le groupe de communication a largement dépassé les anticipations du marché et a engrangé de nombreux nouveaux contrats au premier trimestre.

Publicis a une nouvelle fois fait mieux qu’espéré. Au premier trimestre, les facturations se sont élevées à 2,80 milliards d’euros, soit une croissance de 17,1% dont 10,5% en organique. L’écart conséquent entre les deux performances est à mettre au crédit d’un impact positif des changes de 125 millions d’euros et d’une contribution des acquisitions de 19 millions.

Le premier marché du groupe, l’Amérique du nord qui représente 62,4% de l’activité avec 1,75 milliard d’euros, est aussi celui qui affiche la moins forte progression à données comparablesn, avec tout de même 8,1%. La faute à un secteur automobile toujours en difficulté, alors que les autres débouchés se comportent bien. En revanche, l’Europe (23,6%) accélère avec une hausse de 14,9%, tandis que l’Asie-Pacifique gagne presque autant, à +14,4%.

Le numérique, un pilier de croissance en transformation

Le groupe parvient à surperformer ses marchés grâce à son offre numérique. En effet, Publicis Sapient enregistre une hausse de 18,5%. Une tendance appelée à se poursuivre mais qui pourrait…

Cet article est réservé aux abonnés Bourse et placements. Il vous reste 53% à découvrir.

Bourse et placements

Le meilleur du conseil boursier : 1€ seulement

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ?
Connectez-vous

Plus de nouvelles

Articles associés