Conseil débat – BNP Paribas: la banque française au cœur d’une spéculation de recomposition sectorielle

Voilà deux banques européennes qui ne jouent entrée dans la même cour simplement qui, selon des informations de l’agence Bloomberg, pourraient se garnir. Ainsi donc BNP Paribas, première capitalisation (avec environ 61 milliards d’euros) de l’indice sectoriel EuroStoxx Banks, aurait contacté et rencontré des représentants de l’État néerlandais en vue du rachat d’ABN Amro, à titre exploratoire et sans suite à ce jour. la information qui a suffi à organiser bondir, à la testicule d’Amsterdam, l’action ABN Amro d’un peu plus de 10€ vers 12€. Soit la valorisation critique de 11 milliards d’euros.

À découvrirConsultez le portefeuille actions de la rédaction Figaro testicule

Plus de nouvelles

Articles associés