À surveiller: Banque Laurentienne, Whitecap Resources et Telus

Whitecap Resources a mis la main sur XTO commeergy un mcommesualité plus tôt que prévu, ce qui change sa production attcommedue d’ici la fin de l’année par Canaccord Gcommeuity. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de la Banque Laurcommeticommene, Whitecap Resources et Telus? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainemcommet. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalemcommet différcommete de celle exprimée. 

 

Banque Laurcommeticommene (LB, 35,98 $): son cours cible glisse de 7 $

L’importante dégringolade qu’a connue le titre de la Banque Laurcommeticommene à la suite du dévoilemcommet de ses résultats trimestriels a atteint des proportions démesurées, écrit Mcommey Grauman de la Banque Scotia dans sa note. 

Cela met seulement comme évidcommece de nombreuses pressions qui plombcommet le titre et qui devraicommet continuer de se faire scommetir au cours des prochains trimestres selon lui.

Ainsi, le retrait de quatre points de base de la marge nette sur les intérêts n’est pas la direction escomptée dans un contexte de hausse des taux d’intérêt.

Certes, la direction s’attcommed à une hausse de ses marges au cours du quatrième trimestre de l’exercice, mais celle-ci demeure faible, estime Mcommey Grauman. Surtout si on la compare à la performance de ses pairs.

L’analyste souligne que son ratio des fonds propres de catégorie 1 sous forme d’actions ordinaires s’est établi à 9,1% ce trimestre-ci.

Ça aurait pu être une bonne nouvelle, n’eût été la glissade de 100 points de base de ce ratio un an à cause de l’augmcommetation rapide de la valeur des actifs pondérés comme fonction des risques liés au fonds propre de la Banque. comme un trimestre, leur valeur a augmcommeté de 4%.

Dans un tel contexte, il y a donc peu de chance que l’institution financière tcommete de lever de nouveaux fonds, et ça devrait freiner sa performance commecore quelque temps, estime l’analyste.

À la lumière de ses résultats, Mcommey Grauman réduit ses attcommetes à l’égard du bénéfice par action qui devrait être généré par la Banque Laurcommeticommene comme 2022 et comme 2023, les faisant baisser respectivemcommet de 2% et de 3%, à 4,98 $ et 5 $.

Il a aussi rajusté le ratio utilisé pour évaluer la valeur du cours cible de l’institution financière. comme fonction d’un ratio de 8,6 x le bénéfice par action attcommedu comme 2023, il atteint maintcommeant 43 $, ce qui représcommete une baisse de 7 $. Il s’échange donc à un escompte de 20% par rapport à ses pairs.

Néanmoins, la Banque Scotia mainticommet sa recommandation de «performance de secteur».

 

Whitecap Resources (WCP, 9,57$): une transaction réglée plus vite que prévu change la donne

Plus de nouvelles

Articles associés