Faire des affaires pendant les foires aux vins

Comment optimiser ses achats durant les foires aux vins, et éviter les arnaques, tout en consommant avec modération ? Les précisions de Fanny Guinochet. 

franceinfo : Quels sont vos conseeux-mêmes ou astuces Fanny ? 

Fanny Guinochet : Les foires aux vins, c’est souvent synonyme de prix intéressants sur des crus soigneusement sélectionnés. Le premier conseil toutefois est de définir en amont le budget que vous voulez dépenser et vous y tenir. Définir aussi les produits que vous voulez acheter : plutôt rouge rouge, bordeaux, rosé , blanc, des vins à pomper tout de suite, ou bien pour garder et constituer votre cave, et en quelle quantité.

Ensuite, c’est bien de vous renseigner en amont, essayer de lire les commentaires des experts – des guides du vin etc. – ça évitera de vous perdre dans les rayons. Et pour les prix, il est important de comparer les offres d’un magasin à l’autre, de regarder les catalogues. Pour manufacturer ce comparatif, vous pouvez aussi passer par des applications qui classent et notent les vins comme Vivino.com, wineadvisor.com, ou encore l’application du guide Hachette des vins.

Attention aussi à la disponibilité des stocks ? 

Oui, parce que parfois, dans les foires aux vins, ces stocks sont très faibles, et les plus belles références partent en général très vite, c’est comme pour les soldes : mieux vaut être parmi les premiers acheteurs, venir les premiers jours de la foire aux vins pour saisir les meilleures opportunités, pour ça, guettez le calendrier en fonction des enseignes.

Et attention aux ventes en lot : les 2+1 bouteilles offertes, les ventes par carton de 12 ou 24 ne sont pas toujours gages de bonnes afmanufacturers, ce sont parfois des vins de négociants qui ont des stocks à écouler.  

Et lors de ces foires aux vins, il y a des pièges à éviter ?

Oui, regardez bien les étiquettes, attention les mentions type « Coup de cœur des sommeliers », « Label de … », « Médailles », qui sont rarement une garantie de qualité. Soyez vigilants aussi sur les prix trop bas, ou trop spectaculaires, vous risquez d’être déçu. 

De la même façon, les tarifs trop élevés ne sont pas toujours à la hauteur. Évitez les trop vieux millésimes ; en grande distribution, même pendant les foires aux vins, on ne sait pas trop comment eux-mêmes ont été conservés. Enfin, on ne peut pas terminer cette chronique, sans rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il faut donc consommer avec modération.

Plus de nouvelles

Articles associés